vendredi 3 avril 2015

13 lignes, c'est fini.

13 lignes, c'est fini. Définitivement. 7 ans, c'est un cycle qui se termine. Merci aux nombreux lecteurs qui ont suivi cette aventure. Depuis le 1er avril, j'ai commencé un nouveau job. Et ce n'est pas de la blague. C'est un travail un peu particulier. Je n'ai pas de patron. Le seul patron, c'est moi. Je l'ai vu ce matin. Il m'a dit : « Le job est simple. La mission dure six mois. Tu n'auras pas d'horaire, tu peux travailler quand tu veux, où tu veux. Au Sénégal, en Australie ou à Etterbeek, peu importe. Personne ne viendra te dire ce qu'il faut faire ou ne pas faire. Tu n'auras pas de salaire non plus. Tu te débrouilles. Si tu as faim, si tu as froid, ce n'est pas mon problème. Ton seul objectif, c'est de faire ce que tu aimes et uniquement cela. Ce ne sera pas facile. Tu vas en baver. Tu vas douter et il n'y aura personne pour te soutenir, personne pour faire le travail à ta place, personne pour te dire à quelle heure il faut se lever ou comment organiser ta journée. Mais si tu y arrives, si tu survis à la perte de tous tes repères, si tu acquiers la discipline nécessaire, si tu arrives à faire de ce que tu aimes une nouvelle vie ; alors tu auras tout gagné. » En résumé, je vais écrire un roman. A bientôt.

Hugo Poliart


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire