vendredi 3 octobre 2014

Sunday Shock Day

Ce dimanche, c'est "Sunday Shopday". 3000 magasins seront ouverts dans toute la Belgique, à l'initiative de Comeos, la Fédération du commerce et des services, qui veut ainsi provoquer le débat. Et c'est plutôt réussi, car dès qu'il y a un changement chez nous, il y a un grand débat. Ouvrir les magasins le dimanche pourraient avoir des conséquences terribles sur l'organisation de notre société. Par exemple, les gens se déplaceraient plus et donc les chauffeurs de taxi, les conducteurs de tram ou de train devraient également travailler le dimanche. Il y aurait aussi plus d'accidents et donc les hôpitaux devraient ouvrir et les médecins et les infirmières devraient aussi travailler. Avec plus de monde en ville, les restaurants et les cafés seraient aussi tentés d'ouvrir leurs portes. Idem pour les cinémas et les théâtres qui, voyant cet afflux de monde dans les centres urbains devraient aussi s'adapter et mettre fin à leur habituel repos dominical. Rien que ce dimanche, la RTBF et RTL vont probablement devoir organiser un débat télévisé sur la question et rappeler leurs journalistes pour bosser à l'heure du repas de famille. Même les boulangers devraient peut-être se lever ce jour-là! Bref, beaucoup de changements en perspective. Finalement, ceux qui vont en profiter le plus, ce sont les vendeurs qui travaillent toute la semaine dans les magasins. Ils vont enfin pouvoir faire leur shopping tranquillement comme tout le monde. Mais les plus à plaindre, ce sont les curés qui ont déjà beaucoup de mal à remplir leur église : « Face à Zara ou Media Markt, on ne peut pas lutter ».

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire