mercredi 24 septembre 2014

Comment écrire de bons titres quand on est journaliste Facebook?

Vous l'avez sans doute remarqué, de plus en plus de gens lisent les journaux sur Facebook. En fait, non, ils y accèdent à partir de leur fil d'information, où apparaissent les titres du jour postés par le "journaliste" qui gère la page officielle du journal en question. Du coup, ce dernier doit ajouter, en plus du titre, une espèce de "surtitre" qui commente en quelque sorte l'article en question. Pas toujours évident. Voici un petit guide pour vous aider à faire votre choix:

S'il s'agit d'une histoire avec un meurtre assez violent, idéalement commis sur des enfants: "Horrible!"
Si un enfant et un animal sont impliqués dans le meurtre et qu'il y a des éléments de torture: "Atroce!"
S'il s'agit d'un animal négligé ou abandonné: "Honteux!"
S'il s'agit d'un animal maltraité: "Scandaleux!"
S'il s'agit d'une statistique nationale sur le comportement des citoyens, par exemple, "83% des Françaises pratiquent la fellation":
"Et vous?"
S'il s'agit d'une histoire avec un chaton ou il y a une photo de chaton: "Mignon!"
S'il s'agit d'un buzz lié à une robe qui se déchire ou à une chute ridicule: "Oups!"
 
Bref, on le voit, l'arrivée de Facebook a encore complexifié la tâche des journalistes en ligne, qui doivent désormais non seulement relater des faits d'actualité mais également développer une analyse et ajouter un commentaire personnel afin d'apporter un éclairage particulier sur l'information. Ce qui est "Enorme!"



Illustration dans l'actualité récente.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire