mardi 23 septembre 2014

Bruxelles Gaga

Lady Gaga est donc venue enregistrer un clip sur la Grand-Place de Bruxelles, lundi soir. Et bien sûr, comme à chaque fois qu'il se passe quelque chose d'un peu inhabituel dans ce pays, cela a provoqué "un grand débat". On adore faire des débats en Belgique. A-t-on le droit de privatiser la Grand-Place de Bruxelles, notre espace public? C'est vrai qu'un lundi soir, le lendemain de la journée sans voiture, vous aviez tous prévu de vous rendre dans le centre-ville admirer la Grand-Place. Mais là, à cause de cette vilaine Lady, vous n'avez pas pu le faire pendant une grosse demi-heure. Et puis, quel scandale, ce n'était pas accessible à tous et elle n'a pas chanté "Pokerface"! Non, sérieusement, vous pensez vraiment qu'elle va s'amuser à donner des concerts gratuits sur la Grand-Place? C'est Lady Gaga, c'est pas le Grand Jojo! Elle a un jet privé! Pourquoi pas soutenir une campagne de l'IBSR tant qu'on y est? Mais bon, cela valait bien un débat national, une "Mise au Point", et des interpellations au Parlement. Dans n'importe quel autre pays, on aurait dit: "Lady Gaga à Bruxelles? Super!" Mais là non, il faut un débat. Et dans ce débat, tout le monde s'est un peu ridiculisé, y compris ceux qui défendaient le projet: "Il va y avoir d'énormes retombées médiatiques et la Grand-Place va être dans tous les médias américains". En cherchant ce matin dans Google les mots "Lady Gaga Brussels", on tombe surtout sur des articles de presse belges ou des sites de fans. Et l'image qui va faire le tour du monde, ce n'est pas la Grand-Place, mais sa robe transparente au bar-club branché "L'Archiduc". Eh bien oui, on a appris une chose hier soir. La Grand-Place, ce n'est jamais qu'une grande place. Et une chanteuse, ce n'est jamais qu'une chanteuse. Pas besoin d'en devenir gaga.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire