mercredi 25 juin 2014

Note De Wever : l’avis de Gaillard a été décisif

On le sait, Benoît Lutgen vit seul avec son chien, Gaillard. Le quadripède aurait eu une influence décisive sur son refus de négocier avec Bart De Wever. Nous avons pu recueillir sa réaction.
13lignes : Gaillard, pourquoi avoir dit « non » à la note?
Gaillard : Je vais être franc avec vous. Je déteste Bruxelles. Ici à Bastogne, je peux me balader sans laisse. Il n’y a pas beaucoup de trafic. Je n’ai aucune envie de passer ma vie dans la capitale.
13lignes : Quoi, c’est la seule raison ?
Gaillard : Ce n’est pas tout. J’ai entendu dire que la note de De Wever était un "chat dans un sac". Vous comprendrez bien que mon opinion vis-à-vis des chats en général ne doit pas être explicitée davantage. 13lignes : Mais vous allez bloquer le pays !
Gaillard : On verra, tout n’est pas fini. Mais pour l’instant, je préfère rester à Bastogne. Ceci dit, je ne dois pas me plaindre, ils s’occupent bien de moi au Boulevard de l’Empereur.
13lignes : Ah bon ? C’est le PS qui vous garde quand vous allez à Bruxelles ?
Gaillard : Ben oui, ils ont un meilleur service pour la garde des chiens qu’au Cdh. Et puis j’adore promener dans le parc royal avec le monsieur au nœud papillon. Il vient d’ailleurs de m’acheter une nouvelle laisse !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire