mercredi 7 mai 2014

Pourquoi est-ce la mère de toutes les élections?

Vous le savez sans doute, le 25 mai prochain, nous allons voter pour différents niveaux de pouvoir en même temps. Les régions et communautés, le fédéral et l'Europe. Ce n'est pas rien. Dans un pays complexe comme la Belgique, cela n'arrive pas tous les jours. Au moins, pour une fois, les politiques ne pourront pas dire "Ah mais ça ce n'est pas de ma compétence, c'est l'Europe" ou "C'est au niveau des régions que cela se décide". Cette fois-ci, enfin, on a toutes les cartes en main. C'est la raison pour laquelle le contenu des programmes politiques est devenu si important durant cette campagne. Ce sont de vrais enjeux de société dont il est question désormais, avec une perspective à long terme, puisqu'on est parti pour une période de cinq ans. Quel genre de société voulons-nous? Avec quelle solidarité? Quelle politique de l'emploi? Quels efforts environnementaux devons-nous accomplir sans mettre à mal l'activité économique? Quel type de mobilité voulons-nous? Quelle politique d'immigration et d'asile? Pour une fois, tout est sur la table et la politique peut vraiment redevenir passionnante! Mais d'abord, il faut trancher une question essentielle qui est au cœur du débat démocratique dans nos sociétés occidentales: "Les avions doivent-ils décoller vers Watermael ou Wezembeek-Oppem?"
 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire