lundi 26 mai 2014

L'analyse du scrutin en 13 lignes

En résumé... Les Flamands veulent plus d'autonomie (NVA +18,83%) pour mener une politique de droite tout en respectant l'environnement (Groen +1,94%) afin d'oublier leurs idées noires (Vlaams Belang -9,36%).
Les Wallons veulent dynamiser leur économie en soutenant les PME et les indépendants (MR +3,30%), sont un peu déçus des socialistes (PS -1,81%) mais ont peur pour leurs allocations familiales et leurs pensions (PTB-Go +4,55%), et préféraient Ecolo quand c'était un mouvement citoyen et non un parti (Ecolo - 10%). Laurent Louis les fait bien rire, mais pas trop (0,82%).
Les Bruxellois ne savent pas ce qu'ils veulent et d'ailleurs, on ne sait pas encore exactement pour qui ils ont voté. Un problème de disquettes... Mais une chose est certaine : ils ont très peur des avions et un peu peur de Milquet (Cdh -3,07%).
Les germanophones, on ne sait pas. Ils ont l'air bien. On ne parle pas d'eux et ça ne les dérange pas, ils ont l'habitude.
Quant au Roi Philippe, il a visiblement réservé des vacances début juin et veut une formation de tous les gouvernements pour vendredi au plus tard.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire