mardi 11 mars 2014

Juste une "Mise au point"

Bon c'est quoi toute cette histoire avec le départ d'Olivier Maroy vers le monde politique? D'abord, il faut un peu relativiser. Ce n'est pas comme s'il était boucher-charcutier et qu'il voulait devenir dentiste. Il sait quand même de quoi il s'agit, la politique. Et puis, devenir politicien après avoir été présentateur du débat "Mise au point", ce n'est jamais que se lever de sa chaise, marcher deux mètres et s'asseoir sur une chaise un peu plus loin autour de la même table. Et au fond, pour le citoyen, qu'est-ce qui est le plus choquant? Qu'un gars qui passe à la télé tous les dimanche midis devienne politicien ou que les mêmes politiciens passent à la télé tous les dimanche midis? Et puis, on dirait que c'est la première fois que ça arrive! C'est pourtant courant. A peu près tous les partis, en période de campagne, recrutent des personnalités du petit écran à forte visibilité médiatique. Bon, pas le PS, c'est vrai. Mais les mauvaises langues diront qu'ils considèrent sans doute que les journalistes socialistes sont plus utiles dans les rédactions que sur les listes électorales. Et puis, il y a cette question étrange: un homme politique peut-il avoir été journaliste et le redevenir après, sans mélanger dangereusement les pinceaux? Pourquoi on ne pose jamais cette question pour les réviseurs d'entreprise, les avocats d'affaire ou les entrepreneurs dans l'immobilier? Bon la bonne nouvelle, c'est que cela a créé un mouvement. On apprend en effet à l'instant que Laurent Louis va recruter sur sa liste le présentateur de l'émission de jeux par SMS qui passe de 1h à 5h toutes les nuits...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire