mardi 25 mars 2014

Boeing disparu: la théorie de 13 lignes ne tient plus la route

On pensait que le Boeing 777 (vol MH370) avait été détourné par des terroristes commandés à distance par un des deux pandas récemment installés à Pairi-Daiza et qu'ils avaient pris le contrôle de l'appareil pour ensuite se poser dans un endroit classé top-secret et par ailleurs invisible sur les cartes traditionnelles dans le but d'entamer des négociations, avec l'assentiment des principales agences de renseignement américaines, pour instaurer un nouvel ordre mondial et notamment demander aux Etats-Unis de reconnaître publiquement qu'ils n'ont jamais mis les pieds sur la Lune et qu'ils détiennent toujours le corps de Michael Jackson, placé sous coma artificiel à la suite d'un interrogatoire qui aurait mal tourné dans l'affaire des enfants congelés et où le chanteur aurait menacé de dévoiler la nouvelle adresse d'Elvis Presley, toujours bien vivant et probablement impliqué dans l'assassinat du Président Kennedy qui aurait écrit dans ses nombreuses lettres d'amour destinées à Marylin Monroe qu'il planifiait, avec l'aide des habitants de la planète Usxka, les attentats du 11 septembre 2001. Mais non, en fait, l'avion s'est simplement crashé dans l'océan et il n'y aucun survivant. Cette dernière explication étant beaucoup plus courte, cela a permis aux autorités malaisiennes de prévenir les familles par SMS...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire