jeudi 16 janvier 2014

Pourquoi on vole moins de voitures?

On ne sait pas ce qui se passe, mais d'après les dernières statistiques officielles, la criminalité diminue en Belgique. Et un des chiffres les plus marquants de ce récent rapport, c'est le nombre de car-jacking, qui est en chute libre! Depuis quelques années, la tendance se confirme: les gangsters volent moins de voitures. Du côté de la Febiac, on se veut toutefois rassurant: "Il ne s'agit que d'une baisse passagère. Ne désespérons pas. Le Salon de l'Auto est toujours en cours, et avec la médiatisation des nouveaux modèles de luxe, cela relance souvent l'intérêt des voleurs pour ce genre de véhicules!" Nous avons aussi pu recueillir l'avis d'un car-jacker professionnel qui confirme, sous couvert d'anonymat, un désintérêt croissant pour l'automobile: "Les embouteillages ont continué d'augmenter à Bruxelles ces dernières années. Cela devient intenable. Sans parler du nombre de places de parking. On ne veut plus prendre le risque de se faire buter pour une grosse bagnole qu'on ne pourra de toute façon jamais garer après!" De son côté, la Stib semble confirmer le mouvement en affichant une hausse significative du nombre de passagers: "On a même eu quelques tentatives de metro-jacking et de tram-jacking, mais très vite les voleurs se rendent compte qu'ils ne peuvent pas aller bien loin. Du coup, la plupart d'entre eux se rabattent sur le vélo, dernier moyen de transport procurant un léger sentiment de liberté."

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire