samedi 4 janvier 2014

Pourquoi il ne faut pas faire son pain soi-même

Il y a un problème avec le pain. Les médias n’en parlent pas mais moi je le vois bien au quotidien : c’est de plus en plus difficile de trouver une boulangerie. J’étais l’autre jour dans un des quartiers les plus densément peuplés de la capitale, près de la place Flagey. Eh bien, impossible de trouver une boulangerie à proximité. Il fallait au moins marcher 10 bonnes minutes pour en trouver une, bondée, et faire une longue queue pour acheter un petit gris carré coupé. J’ai croisé une dame dans la rue qui semblait habiter dans le coin. Je lui ai demandé : « Dites, il n’y a pas de boulangerie ici tout près ? ». Non. Il y en avait une avant mais elle a fermé. « Il faut aller jusqu’à la place Flagey, il y a une longue file mais le pain est bon ». Puis, elle a ajouté : « Mais vous ne faites pas votre pain vous-même ? » Euh, non, je suis désolé mais non, je ne fais pas mon pain moi-même. Je trouverais très intéressant d’apprendre un jour comment on fait le pain, mais pour le reste, non j’ai autre chose à foutre que de faire mon pain moi-même. Je ne fais pas non plus mes tomates moi-même, ni mes enveloppes moi-même, ni mes jeans moi-même. Et je n’ai pas non plus une raffinerie à la maison pour produire mon propre diesel. Je l’avoue, pour tous ces produits, je préfère déléguer à des professionnels. Je vais dans un magasin et j’achète ces produits faits par autrui. Je sais que ça a été une mode naissante il y a quelques années, de faire son pain soi-même. Mais apparemment, ça s’est généralisé. Maintenant, si tu ne fais pas ton pain toi-même, tu es ringard. Je sais que c’est super écologique et super tendance de faire ses propres produits à la maison mais là non, avoir un four à pain chez moi alors que je pourrais descendre et marcher un peu pour aller chercher un pain fait par un professionnel du pain, je trouve cela ridicule. Et à la vérité, probablement moins écologique puisqu’au lieu de construire un seul four à pain pour le boulanger, maintenant il y en a 200 dans les appartements du quartier (et Electrabel vous remercie) et ils ont probablement tous été fabriqués en Chine, ces fours à pain. Et je sais aussi que les temps sont incertains et que c’est la crise, mais a priori, depuis le début de la construction européenne, on est à peu près sûr d’être à l’abri d’un conflit mondial et d’une longue guerre qui nous obligerait à vivre en autarcie à la maison pendant une longue période et de faire son pain soi-même. Bon, je n’ignore pas non plus cet autre argument terrible des auto-producteurs de pain : « Quand on le fait soi-même, on peut mettre ce qu’on veut dedans ! » Eh bien là aussi, désolé, vous allez trouver cela un peu naze mais moi dans le pain, je ne veux pas mettre n’importe quoi ou même « ce que je veux », je veux de la mie de pain, comme dans tous les pains. Je sais, c’est très terre-à-terre, ce n’est pas très « cool »,  mais je trouve que les pains avec de la mie de pain dedans, c’est encore ce qu’il y a de mieux de nos jours pour se faire une tartine le matin. Soit, tout cela ne me dérangerait pas si cela ne s’était pas généralisé au point que certaines boulangeries de quartier commencent à fermer boutique. Et je sais, je vous vois venir, vous les auto-producteurs de pain, vous avez sans doute le meilleur pain du monde. Et comme je vous comprends ! Vous, vous vous en foutez pas mal qu’il n’y ait plus de boulangerie dans le quartier. Vous êtes prêts à survivre en cas d’attaque nucléaire avec votre machine à pain. La seule chose que j’ai envie de vous dire, c’est que si vous produisez effectivement le meilleur pain du monde, et que vous avez le temps de faire du pain, que vous avez tout le matériel et tous les ingrédients pour faire plein de pains différents, et qu’en plus vous habitez dans le quartier, je n’aurai qu’un conseil à vous donner : ouvrez une boulangerie! 

7 commentaires :

  1. Mon dieu, mais ce billet fait bien plus que 13 lignes!

    RépondreSupprimer
  2. C'est ce que j'allais dire ;-)

    RépondreSupprimer
  3. bcp trop long, le site va-t-il perdre son âme?

    RépondreSupprimer
  4. Visiblement il a jamais fait son pain lui meme ! Il faut pas de four a pain... Juste un four (et de la farine et du sel et de la levure et de l eau... Et du temps.. Et du temps) :-D

    RépondreSupprimer
  5. grisard...clémence9 janvier 2014 à 00:17

    oui du temps ....mais beaucoup moins de temps que pour écrire 13 lignes....bien écrites ,drôles .., décapantes.......désolée ....je dois sortir le pain du four...vous en voulez un morceau ...

    RépondreSupprimer
  6. Heu, c'est très nul comme réflexion.
    Ce ne serait pas plutôt le pain industriel du supermarché qui a tué les boulangers? Et comme dit plus haut, il ne faut pas de four spécial pour faire un pain (en fait, c'est très facile de faire un simple pain de mie et ça doit prendre 10 minutes de faire la pâte).
    Moi, j'habite rue Dansaert et il y a deux boulangeries artisanales à 30 mètres de chez moi (dont une nouvelle très grande avec beaucoup de choix et des vrais artisans sympas) et encore une dizaine dans un rayon de 500 m (Chaussée de Gand, place Ste Catherine, ...). Et des bouchers, des marchands de légumes, de champignons, des crèmeries, ...
    Vive l'artisanat et les bons produits!

    RépondreSupprimer
  7. Bienvenue à Ma Campagne et à ses cinq boulangeries (du pire au meilleur) dans un rayon de 100 mètres....

    RépondreSupprimer