lundi 6 janvier 2014

Dans le futur, on pourra se parler

Une nouvelle application mobile, Tinder, fait fureur. Terminé les anciens sites de rencontre où il fallait remplir de longs profils et donner ses préférences culinaires ou cinématographiques pour espérer trouver l'âme sœur à distance. Désormais, grâce à la géolocalisation des téléphones mobiles, on peut directement entrer en contact avec des personnes proches, dans un café, dans un tram ou au bureau. Chacun peut y mettre son profil et voir si, dans son entourage immédiat, il n'y a pas quelqu'un prêt à entrer en discussion. Et ce n'est pas tout! A l'avenir, grâce aux progrès de la reconnaissance vocale et à l'aide des caméras embarquées, on pourrait même s'adresser directement à la personne qui est en face de soi, en parlant dans le micro et devant la caméra afin qu'elle puisse voir et entendre de son côté. A terme, certains technologues imaginent carrément que ce système sera intégré dans une puce invisible, implantée dans le corps humain. On pourrait alors, de façon transparente et sans fil, dire un mot gentil à la personne qui est à côté de soi en espérant qu'elle réponde positivement. Mais bon, ce projet futuriste est encore à l'état embryonnaire et certains observateurs sont sceptiques. Il est fort probable que les utilisateurs se méfient d'une telle pratique, notamment à cause de la menace qu'il constitue pour la tranquillité de leur vie privée.

1 commentaire :

  1. Allez, Monsieur Treize-Lignes, maintenant avouez donc que vous êtes allé à l'école chez les jésuites...
    La 13e ligne, c'est comme la 25e heure ou le 4e côté du triangle : vraiment trop fort !
    Encore bravo et toutes mes félicitations aux jésuites qui vous ont formé !

    RépondreSupprimer