vendredi 20 décembre 2013

2013 lignes

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais ces derniers temps, de plus en plus de gens meurent. Je veux dire, ils sont là, et puis tout d'un coup, parfois sans prévenir, parfois après de longues souffrances, ils disparaissent. A ce niveau-là, l'année 2013 pourra aisément être classée dans la catégorie "année de merde". En effet, plusieurs lecteurs nous ont quittés récemment. Le père de l'auteur de ce blog – que nous appellerons ici simplement "papa", qui était aussi le tout premier lecteur, a été emporté par la fameuse maladie le 7 mai dernier. Rendez-lui hommage car sans lui, 13lignes n'aurait jamais vu le jour et surtout, grâce à lui, le nombre de fautes d'orthographe a été réduit considérablement . Et puis, il y a Katy, jeune maman qui s'est battue aussi jusqu'au bout et qui continue à se battre, à titre posthume, en étant le visage de la campagne "Ne serait-ce qu'une seconde", que je vous invite à découvrir ci-dessous. Pour le reste, c'était une année de travail, sans campagne électorale. C'est très rare en Belgique, une année sans campagne électorale. C'est même profondément ennuyeux. Les gens se mettent d'accord pour prendre des décisions. Quelle horreur. Vu les décisions que le contexte impose de prendre, on finit vite par regretter les chamailleries pré-électorales, les longues négociations et les positions inconciliables. Enfin, heureusement, en 2014, c'est fini. Tout va redevenir un grand bordel joyeux. Tâchons toutefois de ne pas oublier ceux qui nous ont quitté cette année. Parce que finalement, le deuil, la maladie, la famille, les amis... c'est ça les "vrais problèmes des gens". Vivement 2014.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire