dimanche 24 novembre 2013

Le bonheur n’existe pas

Avec ce temps de novembre, particulièrement froid et maussade, je suis allé sur quelques sites de voyages pour m’évader un peu. C’est en visitant celui du Club Med que la vérité m’est apparue. C’est fou le nombre de fois où le mot « bonheur » apparaît dans leurs offres et promotions. Il y a même une pub qui arrive à mettre un prix dessus: « 200 euros offerts OU 1 jour de bonheur » (j’ai gardé la preuve). J’ai donc appelé immédiatement le call-center de Club Med pour commander du bonheur. Je leur ai dit que j’avais vu qu’ils avaient du bonheur dans tous leurs produits, mais que moi, je voulais juste ça. Pas les avions, pas les piscines, pas la mer bleue, pas les moniteurs de ski, que le bonheur ! Et j’ai bien dit que j’étais prêt à mettre le prix. Qu’ils n’avaient qu’à prendre un produit, enlever tout ce qui n’est pas bonheur dedans, et moi je payerais ce qu’on me dit de payer. Elle m’a dit que ce n’était pas possible, vraiment pas, que chez Club Med c’était des formules complètes, qu’il fallait prendre tout le package d’un coup, avec l’hôtel, les activités, etc. et que le bonheur était à l’intérieur des packages. Alors je me suis un peu énervé : « Ecoutez mademoiselle, je sais que vous avez du bonheur chez vous, c’est écrit partout sur votre site. Alors vous allez discrètement au dépôt, vous me ramenez un peu de bonheur et moi je payerai le prix fort s’il le faut. Et au pire, vous prenez un package, vous l’ouvrez, vous retirez le bonheur qu’il y a dedans et puis vous balancez le reste sous un tapis ou derrière une armoire, sans rien dire à personne, et vous aurez un très bon pourboire ! ». Mais là, la fille a complètement craqué : « Mais monsieur, je suis désolée, mais vous ne comprenez pas ! Le bonheur, c’est juste un mot, un concept, une idée, ce n’est pas concret, ça n’existe pas réellement ! » Ah ! Voilà ! Les langues se délient ! Confirmé de la part d’un des plus grands spécialistes de la chose : le bonheur n’existe pas ! J’étais prêt à demander à parler au responsable mais heureusement, grâce à cette hôtesse de call-center, j'ai découvert le pot-aux-roses avant! Le bonheur n’existe pas ! La vie va être beaucoup plus facile désormais. Et cela explique aussi pourquoi on dit « L’argent ne fait pas le bonheur, mais le bonheur fait de l’argent.»  Club Med l’a bien compris. En tous cas, mon idée du bonheur - puisque ce n'est qu'une idée - a complètement changé depuis cet épisode. Pour moi, le bonheur, désormais, c’est de publier un texte de 27 lignes sur un blog qui s’appelle « 13 lignes » et que ça ne dérange personne, ni l’auteur, ni le lecteur. Ah non, ça, c'est pas la définition du bonheur... c'est la définition de l'amour.

1 commentaire :