dimanche 6 octobre 2013

Stromae est-il le nouveau Jacques Brel ?

Admiratifs devant le formidable retour de Stromae, beaucoup de commentateurs se sont laissé aller à une comparaison avec feu Jacques Brel. Sans vouloir mettre en doute les talents du jeune dandy, 13lignes a voulu comparer objectivement les deux personnages. Après de longs visionnages de toutes leurs prestations sur scène, il faut d’abord se rendre à l’évidence : Stromae transpire beaucoup moins! Est-ce le signe d’un talent plus calculé, d’une passion plus retenue ou d’un progrès considérable des produits cosmétiques depuis 40 ans ? Difficile à dire, mais les images sont là. Ensuite, leur positionnement socio-économique bruxellois est très différent. Là où Jacques Brel prenait le tram 33 à Anderlecht et pourfendait les bourgeois, Stromae fréquente le rond-point Louise et fait même copain-copain avec la police. Mais surtout Stromae aura encore beaucoup de travail pour rattraper le grand Jacques au niveau de la renommée. Tout reste à faire. Jacques Brel est en effet un des seuls chanteurs dont on étudie les textes par cœur dans les meilleurs écoles : « Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa… ». Même si le pseudonyme « Stromae » a des consonances latines, pas sûr qu’on étudie un jour les paroles de « Papaoutai » au cours de français.

3 commentaires :

  1. Et, oui, signe d'époque, un bon marketing marche bien. Comparer Jacques Brel à Stromae est délirant. Il faut revoir Jacques Brel en scène et comparer ses prestations avec les contorsions de Stromae !

    RépondreSupprimer
  2. ;) je suis d'accord, comparaison absurde, même su je n'exclus pas la fait qu'il ait du talent. Une seule certitude : s'il reste continue à perdre son temps dans les salons parisiens (et dans l'entourage de Pascal Nègre), il ne développera jamais son talent...

    RépondreSupprimer
  3. post rigolo : http://ilovemeiser.wordpress.com/2013/10/17/brel-a-schaerbeek/

    RépondreSupprimer