Pages

jeudi 31 octobre 2013

La version censurée du programme de la NVA (exclusif)

La première version du programme de la NVA était en fait beaucoup moins modérée. En exclusivité, 13lignes a mis la main sur les grandes lignes de la première ébauche, jugée trop extrême à l’intérieur du parti. Jugez plutôt :
 - Réduction d’impôt à 0%, voire impôts négatifs (ceux qui jugeraient avoir trop payé les dix dernières années pourraient être remboursés)
- Suppression de Bruxelles comme nom. Les Bruxellois pourront devenir Suisses, Danois, ou même Wallons ! Prime de 10.000 euros pour tout Bruxellois de droite décidant de devenir Flamand (via un parcours d’intégration).
Scission de la SNCB en 7 millions d’entités (chacune gèrerait un train sur roues de 4 à 6 places fonctionnant avec un moteur diesel et bénéficiant d’avantages fiscaux)
 - Abandon immédiat par forfait des Diables Rouges, dans la coupe du monde.
 - Interdiction d’utiliser le mot « Formidable » pendant dix ans, avec amendes à la clé.
 - Stromae suivra les traces de Jacques Brel jusqu’au bout en s’exilant aux îles Marquises.
 - Suppression de tous les ministres fédéraux. Le concierge du 16 rue de la Loi gèrera les affaires courantes et représentera la Belgique à l’ONU.