mardi 3 septembre 2013

Vers la fin de l'info trafic?

L’information trafic, ça ne marche pas. A la radio, on envisage même sa suppression pure et simple. Il faut dire que l’expérience n’a pas démontré la pertinence de ce service. Tous les matins, un type à la radio indique quels sont les axes embouteillés et quels itinéraires il vaut mieux éviter. L’objectif est d’informer les automobilistes, mais aussi de modifier leur comportement, de faire en sorte qu’ils évitent les routes déjà saturées. Mais il faut l’admettre, rien de tel ne se produit. Il y a bien quelques détours, quelques départs reportés, mais dans l’ensemble, la majorité des conducteurs écoutent l’info trafic dans les bouchons et sont juste étonnés de voir que ce qu’on dit à la radio est vrai sur le terrain, ce qui n’est pas toujours le cas avec la météo. Ce sont d’ailleurs les conducteurs eux-mêmes qui, de plus en plus, font remonter les informations, constatant sur place les files dans lesquelles ils sont coincés. Et rien ne change. C’est pour quoi l’information trafic pourrait disparaître prochainement des ondes, comme le confirme ce directeur de radio : « Ce truc ne sert rien. Regardez : tous les matins depuis 30 ans, on dit vers 8h que le trafic est ralenti en direction de Bruxelles. Tous les matins ! Eh bien malgré cela, les gens persistent à se rendre dans la capitale le matin en semaine ! On se demande bien pourquoi… »

1 commentaire :

  1. Et leur motard chez "info trafic", il se débrouille toujours pour être bloqué en plein dedans les embouteillages! service publique tsé!

    RépondreSupprimer