samedi 14 septembre 2013

Marine Le Pen n'est pas une truie

Marine Le Pen a décidé d’attaquer en justice un blogueur qui l’avait traitée de « truie » dans un de ses billets. Et dès qu’on s’attaque aux blogueurs, nous nous intéressons à la question de plus près. Mais dans ce cas-ci, il faut le reconnaître, les propos étaient totalement déplacés. Au-delà des convictions politiques de chacun et de l’opinion qu’on peut avoir du personnage, il faut admettre que la démarche en justice de Mme Le Pen est parfaitement compréhensible. En effet, la liberté d’expression doit rester la règle absolue et ses limitations ne peuvent s’appliquer que dans des circonstances exceptionnelles. Et bien sûr, le droit de s’exprimer sur les réseaux sociaux et sur les blogs ne peut pas être entravé par des appréciations subjectives ou des procédés partisans. Il faut donc être très prudent avant d’attaquer un blogueur pour ses propos. Mais dans ce cas-ci, toutefois, il faut reconnaître que la réaction est justifiée. Il était en effet totalement inapproprié d’aller comparer Marine Le Pen avec une truie, ce pauvre animal totalement inoffensif qui n’a rien demandé, et certainement pas d’être mêlé aux débats politiques français les plus nauséabonds ni d’être utilisé comme dénomination péjorative de cette grognasse !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire