jeudi 5 septembre 2013

La commune de Menen va changer de nom

La petite commune de Menen a fait beaucoup parler d’elle ces derniers jours. Sa bourgmestre a annoncé que l'usage de toute autre langue que le néerlandais serait désormais totalement interdit aux guichets communaux. Avec ses nombreux habitants wallons ou français, la francisation est galopante. Mais c’est fini. Désormais, dixit la bourgmestre Martine Fournier (un nom particulièrement flamand), on privilégiera le mime ou le Pictionnary à la langue française pour communiquer. Une mesure qui étonne quand on lit le commentaire de l'élue: « Ce sera difficile pour tout le monde, pour les citoyens et aussi pour les agents communaux » (mais alors, pour qui sera-ce facile?) Dans la foulée, une autre décision radicale a été prise : la commune va changer de nom en français. La traduction actuelle de Menen est « Ménin », ce qui ne veut rien dire et ne montre pas suffisamment le sens de la traduction, du néerlandais au français. Or il faut rappeler, par tous les moyens, que Menen est d'abord flamande. La commune va donc s'appeler désormais « Vouloir dire », la traduction littérale du verbe « menen ». Cela tombe bien! « Vouloir dire » va aussi devenir la principale activité dans le hall de l'administration communale.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire