samedi 14 septembre 2013

Bonne fuite de Wallonie!

Il paraît que le nationalisme, ça marche de mieux en mieux. Et pas uniquement chez les Flamands ! Les Wallons aussi, désormais, sont fiers d’appartenir à leur région ! Il y a une identité très forte qui est en train de se construire. Des deux côtés, sans se rejeter, mais en s’affirmant. Le Flamand est heureux d’être en Flandre. Et le Wallon est heureux d’être en Wallonie. La fierté et le sentiment d’appartenance sont tellement développés que ces deux-là finissent même par se comprendre mutuellement. Le Flamand est content que le Wallon se prenne en main et retrouve sa fierté. Et le Wallon se sent plus fort et a moins peur de son voisin qu’auparavant. Tous les deux ont un point commun : ils aiment leur terre, ils sont fiers de leur culture, de leur langue et de leur mode de vie, ils font partie d’une nation et ils partagent des sentiments identitaires qu’ils n’ont plus peur d’affirmer. Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes. Il y a juste une chose qui me turlupine. Si les Flamands aiment tellement la Flandre et si les Wallons aiment tellement la Wallonie, qu’est-ce qu’ils viennent faire tous les jours à Bruxelles  ?

3 commentaires :

  1. H
    a mais voilà, ils ont besoin d'un espèce de lien qui les relie tous deux, un peu comme celui qui formerait une nation, enfin, un pays ou quelque chose du genre, même assez improbable...

    Bref, comme un solide nœud même, un gordien de préférence! lol

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer