jeudi 1 août 2013

Voyager avec "Rien Air"

Ryanair a pris une nouvelle décision pour faire survivre son business model: les prix pour emmener un bagage en soute seront augmentés, dixit le patron de la compagnie, « jusqu’à ce que plus personne n'en prenne ». Et c’est vrai que c’est un problème, ces gens qui voyagent avec des valises… Quelle idée ! Cela pèse lourd, l’avion consomme plus, et le vol coûte plus cher, un peu comme les passagers obèses. Non, le client idéal de Ryanair n’emporte rien avec lui car il ne reste qu’un jour ou deux sur place. Le modèle, c’est « un jour de plage en Espagne », « une cuite à Dublin », « un bordel à Prague » ou encore « acheter des clopes à Charleroi ». C’est le tourisme éclair, léger. C’est d’ailleurs de là que vient le « air » de Ryanair : l’objectif ultime de la compagnie est de transporter du vide. Et mais… C'est une idée, ça ! Après avoir augmenté les tarifs des bagages, pourquoi ne pas faire grimper les prix pour les passagers eux-mêmes, « jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus aucun à bord ? ». Une bonne suggestion pour Michael O’Leary qui pourrait alors enlever les autocollants bleu et jaune de ses avions, et ramener ces derniers au magasin de jouets.

2 commentaires :

  1. Si on commençait pas supprimer le pilote et les hôtesses .... ha non il faut des gens pour venrdre les sandwiches sncf-like ! A quant l'avion drône ! Et si on supprimait l'avion en fait ! vive la téléportation.

    RépondreSupprimer