jeudi 2 mai 2013

Baby-gun

Un américain âgé de 5 ans a abattu sa petite sœur de 2 ans avec un 22.long spécial « enfants ». Un drame qui bouleverse l'Amérique et le monde, et pose à nouveau la question du port d’armes aux Etats-Unis. En particulier, comment a-t-on pu laisser une jeune fille de 2 ans sans défense ? Les fabricants d’armes ont décidé d’agir et sont actuellement occupés à faire du lobby auprès des autorités pour mettre rapidement sur le marché une série de produits d’armement pour bébés. Des armes qui pourraient être utilisées dès le jour de la naissance. Des disputes ou des jalousies entre frères et sœurs peuvent parfois survenir et il est inadmissible qu’un plus petit soit fragilisé par l’impossibilité de détenir lui aussi une arme à feu. Le concept de « Baby-gun » est à l’étude et pourrait sortir d’usine d’ici à l’automne. Mais des voix s’élèvent déjà du côté des mouvements « pour la vie » qui considèrent que l’être humain est un être vivant à part entière à partir de la fécondation. Des pétitions circulent pour aller encore plus loin et créer des armes intra-utérines. De petits revolvers à 6 coups, étanches, qui donneraient aux fœtus des capacités d’auto-défense. Les mouvements « pour la vie » sont particulièrement intéressés par ce concept, qui permettrait aussi aux embryons de faire feu en cas de tentative d’avortement.

1 commentaire :

  1. Je reviens sur la phrase (Cela) "pose à nouveau la question du port d’armes aux Etats-Unis." Ce n'est absolument pas le cas (à part sur les chaînes d'info belges et françaises) ^^

    Les américains ne remettent pas le second amendement en question. Tout au plus s'interrogent-ils sur la détention des armes lourdes où sur la possibilité de vérifier systématiquement les antécédents judiciaires et médicaux des candidats acheteurs.

    RépondreSupprimer