vendredi 29 mars 2013

L’emploi de la priorité

On a bien écouté attentivement l’entretien de François Hollande hier soir. Et il a dit un truc assez interpellant : « Ma priorité, c’est l’emploi ». C’est une très bonne nouvelle ! Car c’est très important l’emploi. Mais on n’a pas voulu s’arrêter là, on a fait un peu d’investigation et on a fouillé dans nos archives. En fait, ce n’est pas la première fois que quelqu’un déclare que sa priorité, c’est l’emploi. On peut même dire que depuis près de quarante ans, la plupart des personnalités politiques, de tous les partis, de gauche, de droite ou du centre, ont toujours dit que leur priorité, c’était l’emploi… Bon, maintenant, on ne souhaite absolument pas tomber dans l’antipolitisme de base ni mettre en doute la bonne foi de ces personnes. Mais on a quand même vérifié, par acquis de conscience, les chiffres de l’emploi depuis quarante ans. Et là, quelle surprise ! On a dû déchanter... A nouveau, l’idée n’est pas de dire qu’ils sont « tous incompétents » ou de tomber dans le populisme. Mais on voudrait quand même faire une petite observation, avec tout le respect qui est de mise dans pareille circonstance. Si tous les politiques ont eu comme priorité l’emploi depuis quarante ans, de deux choses l’une: soit ça n’a pas marché, soit il faudrait essayer une autre priorité… Mais laquelle ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire