mercredi 27 mars 2013

Carambar : une loi obligera les communicants à dire la vérité

A la suite de la vraie fausse blague de Carambar et du buzz qui s’en est suivi, un grand débat a surgi: « Les communicants peuvent-ils mentir à la presse ? » Imaginez… Plusieurs journaux, plusieurs grandes chaînes de télévision et même l’AFP ont été bernés par les comiques de chez Kraft Foods. Certains journalistes ont, une fois n’est pas coutume, tenté de vérifier l’information auprès de la maison-mère, mais on leur a confirmé que Carambar allait bel et bien cesser de publier des blagues. Scandale. On a menti à la presse! C’est pourquoi le gouvernement a décidé de légiférer en urgence : les communicateurs devront désormais dire la vérité. Attention, cela concernera tous les sujets, toutes les marques, toutes les institutions et toutes les personnalités. On ne pourra plus dire "Les enfants ont besoin de Nutella", "Nos plats sont garantis 100% pur boeuf", ou "L’activité industrielle sera maintenue." ou "On ne touchera pas au pouvoir d’achat", ou encore "L’électricité sera gratuite en Wallonie". Avec cette obligation de vérité, les métiers de la communication risquent de changer fondamentalement, voire de disparaître. La presse pourra enfin faire son travail correctement et continuer de nous informer sur des sujets aussi sensibles que l’intérieur de l'emballage des caramels...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire