lundi 3 décembre 2012

Une journée internationale, sinon rien

Samedi, c’était la journée internationale de la lutte contre le sida. Le lendemain, c’était la journée mondiale de lutte contre l’esclavage. Et ce lundi, c’est la journée internationale de la personne handicapée. Cela fait évidemment beaucoup de sujets à traiter en très peu de temps. Pourtant, le combat contre le sida ne doit pas s’arrêter. L’esclavagisme aussi est loin d’avoir disparu. 27 millions de personnes seraient victimes de ce fléau, y compris en Belgique. Quant aux handicapés, si c’est sans doute plus que nécessaire de leur consacrer une journée, n’oublions pas qu'ils et elles vivent leur handicap tous les jours et qu’il reste beaucoup d’efforts à faire en matière d’accessibilité. Toutefois, la presse n’a pas toujours le temps de prêter suffisamment d’attention à tous ces problèmes, préférant s’attarder sur des événements insignifiants. Sur 13lignes, nos moyens sont limités, mais on veut remplir notre mission d’information en profondeur. On n’est pas du genre à fuir notre responsabilité sociétale. On ne veut négliger aucun sujet. C’est pourquoi aujourd’hui, pour gagner du temps, nous avons décidé d’interviewer Sam, esclave à Dubaï, handicapé et séropositif.
13lignes : Bonjour, Sam. Une première question : que pensez-vous de la situation à l'UMP ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire