samedi 8 décembre 2012

Le navetteur ponctuel

Cela devient vraiment impossible de se déplacer. Les retards, les problèmes techniques, les grèves, c’est devenu le lot quotidien de beaucoup de navetteurs. Et la situation n’est pas près de s’améliorer. Bien sûr, tous les efforts sont mis en œuvre pour améliorer la ponctualité et la sécurité.  Mais il faut vraiment être patient. Cela arrive encore trop souvent: on se retrouve bloqué, sans information, sans aucune perspective de savoir à quelle heure on va finalement arriver au bureau ou à la maison. Evidemment, le confort s’est amélioré. Il y a plus d’espace, les sièges sont de meilleure qualité et l’air-conditionné se généralise. Mais tout de même, partir de chez soi le matin sans jamais être sûr à 100% du temps que va prendre un trajet, c’est assez stressant. On a beau tout planifier correctement, partir bien à l’heure, rien n’y fait. Aux heures de pointe, cela reste toujours une aventure et on n’est jamais sûr de l’heure à laquelle on va arriver. Sans parler de la météo: au moindre gel, à la moindre chute de neige, il y a des problèmes ! Non, franchement, si ça continue comme ça, moi, c’est terminé: je ne prends plus jamais la voiture et je passe aux transports en commun! Avec eux au moins, il y a des horaires, et on peut lire ou dormir.

3 commentaires :

  1. Quand chacun aura sa voiture, on ne pourra plus bouger. Courage, encore un petit effort, on y est presque.

    RépondreSupprimer
  2. "la situation n’est pas prête de s’améliorer" y a un blème là, non?

    RépondreSupprimer