lundi 12 novembre 2012

Message aux ingénieurs de supermarché

Quand j’étais petit, au supermarché, il y avait des étiquettes collées sur chaque produit avec le prix indiqué dessus. La caissière devait trouver l’étiquette et recopier le montant dans sa caisse enregistreuse. Puis, elle imprimait un ticket avec le total. Cela prenait du temps et il y avait de longues files aux caisses avec des petits vieux très lents. Plus tard, ils ont inventé le code barre et le scanner. La caissière passait les articles sur un œil électronique, le total était calculé automatiquement et s’affichait sur un écran. Il y avait toujours de longues files, et des petits vieux très lents dedans. Puis, ils ont mis en place des systèmes de self-scanning. On pouvait faire le total de ses achats soi-même et ensuite payer à la caissière. Mais il y avait encore des files avec les petits vieux. Récemment, ils ont carrément supprimé la caissière. Désormais, on scanne soi-même, on fait le total soi-même et on paye dans une machine. Je viens d’aller faire mes courses. Eh bien, il y a toujours une file et des petits vieux dedans. Alors je pose la question aux ingénieurs des supermarchés qui, depuis trente ans n’ont pas réussi à solutionner ce problème des files: est-ce qu’il ne faudrait pas plutôt travailler sur une technologie qui éloigne les vieux ?

4 commentaires :

  1. Pour éloigner les vieux il sufit de bien choisir la musique d'ambiance ( marche aussi avec les jeunes ) :)

    RépondreSupprimer
  2. ...des caisses spéciales...
    - - de 5 articles
    - - de 10 articles...
    - + de 70 ans......

    RépondreSupprimer
  3. Bin, z'ont déjà supprimé les files de caissières qui ponctionnaient un ptit salaire dans leurs caddies de dividendes

    RépondreSupprimer