jeudi 22 novembre 2012

Liège de mille tristesses

C’est la grosse déception à Liège, qui n’accueillera finalement pas l’exposition internationale en 2017. Beaucoup d’énergie a été dépensée, beaucoup de gens y ont cru. C’est dur. Et pourtant, dans ces moments-là, il faut garder la tête froide et ne pas se montrer rancunier ou mauvais perdant. Dire du mal des vainqueurs ne servira à rien. Il faut rester courtois. C’est vrai, ce n’est pas parce que ces petits TUUUUUUUUUT de Kazakhes ont su imposer leur ville de TUUUUUUUT à coup de pétrodollars qu’il faut devenir grossier avec eux. Après tout, ces petits TUUUUUUUUUUT ont aussi le droit, avec leur TUUUUUUT d’Astana - ce Dubaï pour Playmobil rempli de petits TUUUUUUUT de nouveaux riches - d’organiser un événement de cette envergure. Il faut accepter leur victoire avec fairplay et même, reconnaître que ces espèces de TUUUUUUUUUT l’ont méritée. Bon, de là à leur rendre visite en 2017… Faut quand même pas pousser. On ne va pas en plus aller donner du fric à ces XXXXXX de pseudo-Norvègiens de l’ex-URSS. Non, nous les Belges, en 2017, on ira tous à Liège. On n'a pas besoin d'exposition, parce qu'à Liège, c'est toujous la fête. Et d’ici là, il y aura peut-être un tram (qui n’utilisera pas une goutte de leur pétrole de TUUUUUUUT).

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire