jeudi 15 novembre 2012

Habiter près d'une école

C’est très agréable d’avoir un jour de congé en semaine quand on vit à proximité d’une école primaire ou maternelle. Vous sortez sur la terrasse et vous entendez, en plus du bruit des oiseaux qui occupent les jardins aux arrières des maisons, la musique des enfants qui jouent et crient dans la cour de récréation.  Vous ouvrez une fenêtre et vous entendez ce brouhaha léger qui, en plus de la cloche qui annonce les temps de pause, vient rythmer votre journée remplie d’oisiveté. L’opéra de ces petites têtes blondes, cela respire la vie et l’activité. Avoir une école tout près de chez soi, même quand on n’a pas d’enfants soi-même, cela apporte une certaine poésie aux bruits de la ville. Prise dans le vent, la ritournelle des petits écoliers en herbe fait presque disparaître au lointain, le souffle lassant du trafic routier de la capitale. La complainte permanente du ring et du boulevard se dissimule derrière ces voix encore innocentes, se faisant ainsi plus discrète que le souffle d’une aiguille dans le sillon d’un vieux 33 tours. Voilà, vous voyez, il n’y a pas que des inconvénients à habiter près d’une école. Bon maintenant, mieux vaut être à plus de quinze maisons, parce qu’habiter juste à côté, ça, par contre, c’est la merde.

2 commentaires :

  1. - ..... je dis que le jardin n'est pas grand, mais comme il est entouré d'autres jardins.....

    - Oui, c'est comme les gens qui n'ont pas d'enfants, ils n'ont qu'à habiter auprès d'une école.

    Sacha Guitry (Villa à Vendre - 1931)

    RépondreSupprimer
  2. nous avons visité une maison, collée à la cours d'une école maternelle. Les vendeurs nous disent que le bruit n'est pas gênant, lors de la récréation du matin et cella de l'après-midi. Ils nous disent que c'est paisible les WE, les vacances, les mercredis car l'école est fermée.
    quand pensez-vous? (kingkouka2006@yahoo.fr)

    RépondreSupprimer