Pages

dimanche 7 octobre 2012

Le vote X

C’est compliqué les élections. Dans certaines communes, il y a des accords préélectoraux. Par exemple, on sait que le parti A a signé avec le parti B et le parti C. Du coup, on vous dit qu’il ne faut pas voter pour le parti A si vous n’aimez pas le parti B. Car si vous votez A, vous soutenez en fait le maintien au pouvoir de B. Vous êtes donc condamné à voter pour le parti D, car vu l’accord, le parti C, aussi petit soit-il, c’est comme le parti A et donc comme le parti B. Bon, il y a des communes où c’est plus simple. Car le parti A a la majorité absolue. Là, vous pouvez voter pour le parti A si vous êtes content ou pour le parti B, C ou D si vous ne l’êtes pas.  Après, il faut choisir pour qui vous allez voter dans la liste. Là, ça se complique. Si le candidat Z du parti A dit qu’il n’exercera pas son mandat et que vous n’avez pas envie de voir un inconnu, le candidat Y, devenir bourgmestre, vous pouvez voter, contre vos convictions, pour la candidate W du parti B, mais vu l’accord, ce sera quand même le candidat Y qui sera élu. Il reste le cas où le candidat Z du parti A est sûr d’avoir la majorité et annonce qu’il exercera effectivement son mandat. Mais du coup, on sait déjà qui sera bourgmestre et certains citoyens, désabusés, sont tentés de voter X.