dimanche 21 octobre 2012

Conférence détresse

A la suite des dernières formations de majorités communales, on a appris cette semaine l’éviction de Pierre Vileau, bourgmestre du petit district urbain de Mayol depuis 48 ans. Trahison ? Accord secret ? Nécessaire besoin d’alternance ? Le mandataire, âgé de 89 ans, a annoncé son retrait de la vie politique locale en précisant qu’il partait la tête haute. Dans une conférence de presse, il a toutefois tenu à apporter quelques précisions en déclarant notamment que « Ouuuuuuinnnnnnn Ouuuiiiinnnnnnnnn…. Ouuuuuinnnnnnnnn bouhhhhhhhhhhhhhhhhhou beeuhhhhhhhhhhhou » Il a aussi évoqué sa retraite à venir, sa passion pour le jardinage, et a indiqué que « Beeeeeeeeuuuuuhhhhhh huuuuuuuuuheeeu Ouiiiiiiiiiiiiiinnnnnn Ouuuuuinnnheinheinhein snif ». Dans une commune voisine, un autre bourgmestre, Jules Demaine, a perdu son fauteuil mayoral, suite à des tractations de dernière minute à l'intérieur même de sa formation politique. Pour préciser son état d'esprit, il a aussi donné quelques interviews au cours desquelles il a notamment indiqué que « Grrrrrrrrrrrr… wouaf… wouaf ! Arggghhh grrrrrrrrrrrrrrr ». Tous les deux ont toutefois affirmé qu’ils souhaitaient garder le sens de l’état et des responsabilités.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire