mercredi 17 octobre 2012

Confédéral

Donc, on devrait passer à un état confédéral. Le problème, c’est que ça n’existe pas vraiment, un état confédéral, comme le rappellent souvent les politologues. Et cela ne s’applique certainement pas à la Belgique, puisqu’une confédération est une association d’états indépendants. On doit donc devenir un truc qui n’existe pas et que personne n'arrive à définir. On est mal barré. Bien sûr, on pourrait activer le fameux article 35 de la Constitution, qui inverse la logique de partage des compétences entre les niveaux de pouvoir. Au lieu de confier aux régions une série de matières et de garder toutes les autres au niveau fédéral comme c’est le cas actuellement, on fait le contraire. On définit ce qu’on fait mieux ensemble au fédéral, et le reste va automatiquement aux régions. Ce serait un beau compromis : on accepte de faire ce nouveau partage symbolique (pour faire plaisir aux uns) mais on remet les mêmes compétences aux mêmes niveaux qu’avant (pour faire plaisir aux autres). Bon, ça fait beaucoup de réunions pour pas grand-chose. Et puis, dans l’opération, on risque de s’apercevoir qu’on fait en réalité certaines choses beaucoup mieux ensemble que séparément. Le foot, par exemple.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire