samedi 13 octobre 2012

Bart De Wever s'intéresse à la rue de la Loi

Bart De Wever, lors de son dernier meeting à Anvers, a demandé aux Flamands d’envoyer un signal clair à la « rue de la Loi ». C’est vrai que la rue de la Loi ne concerne pas que les Bruxellois, car il s’agit d’un axe important pour les navetteurs qui se rendent chaque jour dans la capitale. Des progrès ont été réalisés. Il y a maintenant une piste cyclable de part et d’autre de la rue. Mais ce n’est pas encore l’idéal car c’est juste un marquage au sol, sans dénivellement. Les cyclistes doivent souvent utiliser leur sonnette pour avertir les piétons distraits. Et puis, en termes d’occupation de l’espace public, la voiture reste reine. Des projets sont en cours. A terme, la rue de la Loi pourrait accueillir un tram en site propre, des pistes cyclables adaptées et des trottoirs plus larges. Il y a aussi des choses à faire pour développer la mixité urbaine, en ramenant du commerce et des logements dans ce quartier presque exclusivement dédié aux bureaux. En résumé, Bart De Wever a raison d’intéresser le public flamand aux aménagements nécessaires dans la rue de la Loi. Ce sont des questions concrètes typiques d’une campagne communale. Mais sait-il qu’on ne peut être candidat que pour une seule commune à la fois ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire