jeudi 2 août 2012

Seconde chance

Franchement, je ne comprends pas tout ce ramdam autour de la possible libération de Michelle Martin. Soyons honnêtes. Le couvent des Clarisses de Malonne, c’est quand même pas Disneyland, non plus. Vous avez vu les photos de l’équipe ? Bon, d’accord, c’est une jolie commune. Et y a du fric, paraît-il. Mais bon, à lire la description sur le site officiel, c’est mal barré : « Sœurs – Pauvres. Tels sont les mots que Clarrise d’Assise choisit pour se désigner, elle et ses sœurs ». Et puis sinon, qu’est-ce qu’il y a à faire à Malonne, le soir ? Y a même pas de nightshop, je parie. Et au niveau des activités, à part la veillée de prière du 10 août, y a rien à l’agenda. Au mieux, y a un vieux R.I.S.K. dans l'armoire ou un Scrabble de voyage avec des pièces qui manquent... Non, sérieusement, avec tout ce qu’ils ont promis pour améliorer les conditions de vie carcérale, je suis sûr que Martin est en train de lâcher la proie pour l’ombre. Dans deux mois, elle demande à retourner en prison. Et puis bon, il y a quand même d’autres endroits dans ce pays où on peut toujours obtenir une seconde chance ! Je ne sais pas moi, elle apprend quelques mots de néerlandais et elle a sa place sur une liste NVA aux communales!

2 commentaires :

  1. Bon, bin là si t'as pas ton tweet clash, tu ferais mieux de fermer boutique.

    RépondreSupprimer
  2. Je sens que je vais faire un don pas trop anonyme aux Sœurs de Malonne. S'il leur faut du X ou mon Q, pas de problème. Je suis prêt à tout pour avoir ma photo dans la Meuse !

    RépondreSupprimer