samedi 18 août 2012

Pourquoi une émeute de chattes?

C'est incroyable ce qui se passe avec les "Pussy Riot". Médiatiquement, on a rarement vu ça. Elles sont partout sur le Net. Même les gros pervers qui avaient l'habitude de taper "pussy" dans Google sont perturbés. Et tout le monde est d'accord, il faut les libérer. Bon, moi, je me méfie toujours des indignations globales trop précipitées. Avant de me rallier à une cause, je m'informe un peu. Je vous invite donc à aller écouter la musique produite par ces punkettes. Une seule chanson, c'est suffisant. Oui, oui, jusqu'au bout. Est-ce que tout le monde est bien conscient qu'en cas de libération, elles pourraient sortir un album? Qu'un des morceaux deviendrait peut-être l'hymne international de la liberté d'expression? Et qu'on le passerait sur toutes les radios du monde? Pesons bien le pour et le contre avant de les libérer! Et puis, si vous voulez vraiment vous indigner, il y a l'Afrique du Sud, où la police vient d'abattre une trentaine de mineurs grévistes. C'est bizarre, personne ne manifeste, là. Pourtant, il y avait aussi du "riot", mais pas de "pussy".

1 commentaire :

  1. Sans être une fan et sans défendre leur langage et leurs actes, faut-il pour autant les condamner à deux ans de prison? De plus, une loi contre les minorités sexuelles va sortir dans ce pays...Je pense qu'il y a bien d'autres personnes plus dangereuses qui sont en liberté...Mais je suis tout-à fait d'accord avec vous à propose de l'Afrique du sud...J'attends l'enquête demandée..

    RépondreSupprimer