mercredi 22 août 2012

Les Jeunes cdH sont morts

C’est avec stupéfaction et une très grande tristesse que la rédaction de 13 lignes a appris le décès inopiné de tous les Jeunes cdH ! En un coup ! Apparus dans la vie publique belge ce matin, les Jeunes cdH auront eu une très courte carrière politique. Mais par leur sens du buzz et de la communication, ils auront marqué durablement toute une génération de commentateurs et de journalistes. Malgré un beau bilan, on se souviendra cependant de quelques parts d’ombre dans la personnalité des Jeunes cdH, notamment lors de l’affaire du faux hommage funèbre à Didier Reynders, où ils se prirent vite les pieds dans leur propre stratagème. Mais au-delà de la polémique, on leur reconnaîtra toutefois le mérite d’avoir soulevé un problème essentiel de la vie politique belge : comment rédiger des hommages lors du décès d’un ancien opposant ? En effet, il y a deux possibilités. Soit vous rédigez un texte neutre ou positif, et alors on vous traite de "faux-cul". Soit vous rédigez un texte teinté politiquement ou plus authentique, et là, vous êtes "méchant" et c'est "déplacé"! Que faire donc ? Comment trouver le juste milieu? Les Jeunes cdH ne sont malheureusement plus parmi nous pour répondre à cette question.

11 commentaires :

  1. Perso, je penche vers la seconde proposition. La vie d'un homme (ou d'une femme) est un tout, avec ses bons et mauvais côtés. Cachez les uns ou les autres relève de l'hypocrisie.

    RépondreSupprimer
  2. Répondre avec humour à un canular de mauvais goût, faut le faire. Bravo !

    RépondreSupprimer
  3. excellent ! vous avez gagné quoi!? le droit d'accompagner Reynders lors de ses déplacements au Congo!? je rigole !

    Paul

    RépondreSupprimer
  4. @paul : On ne gagne jamais rien ici, à part des lecteurs...

    RépondreSupprimer
  5. Mr Reynders a fait son "calimero" une fois de plus.. le communiqué n'était pas très malin, mais de là à en faire toute une histoire!! On a autre chose à penser. Tout ceci est surtout une manoeuvre électorale de Mr Reynders, un homme intelligent qui a su prendre la balle au bond!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui est con? Reynders qui attrape la balle, ou le CDH qui l'a lancée?
      Quand on ne veut pas être éclaboussé, il faut éviter de faire des flaques...

      Supprimer
  6. Reynders a une fois encore montré qu'il est imbu de lui même et n'a aucun humour... Juste une récupération politique d'un moment appréciable d'humour qui n'a pas été apprécié par la personne visée (et qui pourtant le méritait bien)...

    RépondreSupprimer
  7. Répondre par une ruade à un âne équivaut à être son semblable .......et avec des grandes oreilles.

    RépondreSupprimer
  8. "Reynders" comme vous dites ! A fait réference a sa famille a ses enfants et ses amis qui auraient pus prendre cela mal !
    Le respect de la personne, de sa dignité est un pillier de la démocratie, pas la moquerie gratuite par des gamins très éloignés finalement des vrais valeurs !

    RépondreSupprimer
  9. Texte médiocre et ignare. Personne n'est obligé d'adresser des condoléances. Ne pas confondre condoléances (exprimées à la famille et aux proches) et bilan de la vie d'un homme politique. Certains semblent assez c.o.n.s. pour ne pas comprendre la différence...

    RépondreSupprimer