Pages

mardi 21 août 2012

Comment peut-on être socialiste?

Ça ne doit pas être facile de faire de la politique. Tenez par exemple, être socialiste. Le problème, c’est qu’il faut se mettre du côté des plus faibles, des moins bien lotis. Mais pour changer les choses, il faut acquérir du pouvoir, être élu, avoir des mandats, toujours plus importants. Et petit à petit, on finit par gagner beaucoup d’argent. On devient riche et on se retrouve dans une contradiction terrible. Bon, être écolo, c’est pas évident non plus, car l’écologiste est censé apprécier la nature. Mais habiter à la campagne, y ramener des infrastructures, des canalisations, des câbles, dans un endroit où on ne peut se passer de voiture, c’est finalement l’inverse d’un comportement durable. Les vrais amoureux de la nature doivent donc vivre en milieux urbains, loin des campagnes, là où l’air est pollué. Tout ce qu’ils détestent. Cela dit, être centriste, c’est encore pire. Il faut toujours inventer des phrases qui veulent dire tout et son contraire, sans exclusive. On ne peut pas être vraiment radical, car on ne sait jamais avec qui on va devoir s’allier après. Finalement, il n’y a que les libéraux qui sont logiques avec eux-mêmes. Enfin, vous me direz, soutenir l'entreprise privée toute sa vie pour finalement devoir faire carrière dans le public…