mardi 31 juillet 2012

Nouvelle collection

Pendant que la toile se déchire à propos de la décision d’envoyer Michelle Martin passer le restant de ses jours dans un couvent près de Namur (une peine sévère mais justifiée par la gravité des faits reprochés), on s’apprête à vivre le grand chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens. Je parle des vêtements bien sûr. Car dès demain, débute la période des vêtements non soldés tant attendue par les fans de shopping décent. Fini les modèles aux couleurs innommables, les cravates des années 70, les collections « taille 32 ou 46 » , les maillots essayés 978 fois et les pulls effilochés. Dès demain, il y aura à nouveau des vêtements dignes de ce nom dans les magasins. Pendant cinq mois, il n’y aura plus cette ambiance de Foir’fouille dans les rayons, ces files interminables aux caisses, ces cohues autour des bacs à chiffons, ces femmes hystériques prêtes à en venir aux mains pour un top décoloré à 7,99 euros. Toutes ces guenilles seront renvoyées chez les vrais pauvres, ceux qui le sont toute l’année, ou dans les surfaces hard-discount de la grande périphérie. Le consommateur récupère aussi la possibilité de revenir sur une décision d’achat. Le droit, ça ne se brade pas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire