mardi 24 juillet 2012

Le grand mensonge de l’école

L’école, c’est très important. Ça commence très tôt. Ça nous accompagne une bonne partie de notre jeunesse. C’est vraiment l’endroit où notre personnalité se forme. C’est là où on apprend à vivre en société. A interagir avec les autres. C’est là où on apprend à se lever le matin. A avoir un rythme de vie commun avec ceux qui nous entourent. C’est la base de la socialisation. Ce n’est pas rien l’école dans une vie, c’est environ vingt années entières ! C’est là que tout commence. C’est là qu’on apprend à s’organiser, à respecter des délais, à délivrer des produits finis. C’est là qu’on apprend à être attentif, à écouter les autres, à respecter l’autorité, la hiérarchie. C’est là aussi qu’on découvre l’organisation écrite de la société, avec les bulletins, les horaires, les mots d’excuses, les notes dans le journal de classe. L’école nous forme pour toujours. Elle détermine grandement ce que nous devenons plus tard. Alors il y a un truc que je ne comprends pas. Pourquoi est-ce qu’on nous fait croire, pendant toutes ces années, qu'il y a deux mois de vacances d’été, alors qu’une fois au boulot, tout le monde sait bien qu’on ne pourra se prendre que deux ou trois semaines dans le meilleur des cas ?

6 commentaires :

  1. Les deux mois de vacances, -sauf pour les plus riches- c'est deux à trois semaines de vacances et le reste en mode occupationnel (job, stages, camp scout...).

    Dans la vraie vie, -sauf pour les plus riches-, c'est deux à trois semaines de vraies vacances et le reste c'est de l'occupationnel dans une économie au ralenti pendant 62 jours.

    Sauf pour les petits indépendants, les vrais nègres des temps présents...

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas un mensonge de l'école. Ce n'est pas l'école qui fixe les vacances scolaires, c'est la loi. C'est fait pour le tourisme. S'il n'y avait que quinze jours pris par tout le monde en même temps, vous verriez les réactions du tourisme. De plus, beaucoup ont plus que quinze jours... Mais, je suis d'accord pour dire que cela pose un problème aux parents. Quinze jours, tous en même temps leur poserait aussi un problème.

    RépondreSupprimer
  3. @molinia: Houhou!! ceci est un site "drôle"... c'est de l'humour...

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas une question de tourisme, c'est historiquement lié aux récoltes. Lorsque l'obligation scolaire a été établie (en 1914 en Belgique), il était inimaginable de priver les agriculteurs des petites mains de leurs enfants (main d'oeuvre servile et gratuite s'il en est :) ). Voilà pourquoi on a congé en juillet et août dans l'enseignement.
    Avouez que ça arrange bien ceux qu'ont pas d'enfant de partir hors saison et d'être tranquille pour visiter des endroits bondés en haute saison.

    RépondreSupprimer
  5. Comme dit plus haut, les mamys n'ont pas d'humour. Incurable.Dire qu'il a fallu être très vielle pour entendre cela.

    RépondreSupprimer
  6. le bloggeur reconnaitra l'anonyme né un 24 juillet.
    la lecture des commentaires va bientot devenir plus marrante que les 13 lignes. Il y en a qui démarrent vraiment au quart de tour .... on ne pourra bientot plus parler de RIEN sans voir les foules s'exciter......

    RépondreSupprimer