mercredi 13 juin 2012

Merci Valérie !

Merci Valérie Trierweiler ! Merci pour ce joli tweet assassin envers Ségolène Royal. Cela fait la une de tous les JT, de tous les journaux. On a eu droit à toutes les réactions, à tous les éditoriaux. On a même pu lire une analyse psychanalytique de ton tweet ! On n’a parlé que de ça. Et heureusement, car si tu n’avais pas publié ce message, il y a de fortes chances qu’on ait dû parler d’autre chose. On aurait même peut-être dû évoquer ce rapport de l’ONU sur la situation en Syrie, publié hier. Il dénonce une situation de guerre civile, un régime de la honte, en particulier pour ce qu’il fait subir à ses enfants. qui sont « emprisonnés, torturés, exécutés et utilisés comme boucliers humains ». On a failli passer une sale journée bien déprimante! Mais heureusement, il y a Twitter. Et tu as bien compris les ficelles de la communication sur les réseaux sociaux. Avec moins de 140 caractères, bien rédigés, il y a moyen de monopoliser tout l’espace médiatique pendant un jour ou deux. Ça nous évite de devoir penser à ces pauvres gosses assassinés. On est déjà assez déprimés comme ça avec la crise, si en plus on doit s’endormir avec des images horribles dans la tête. Alors qu’une bonne histoire de cul au sommet de l’Etat, ça fait toujours plaisir et c’est tellement plus fun!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire