lundi 25 juin 2012

Le débat sans le son

J'ai découvert une nouvelle technique révolutionnaire pour regarder les débats du dimanche à la télévision. Je coupe le son et je ne regarde que les images. Ben oui, comme je n'arrive jamais à tirer de conclusion claire à la fin, je me suis dit qu'en regardant uniquement les images, j'allais voir quelque chose que les autres ne voient pas. Hier, il y avait un débat sur la politisation du service public intitulé "Faut-il une carte de parti pour réussir dans l'administration?". En fait, ça m'a intéressé car j'avais mal compris le titre. J'avais lu: "Faut-il une partie de cartes pour réussir dans l'administration?" Ça avait l'air comique. C'est très intéressant sans le son. Ça parle. Ça sourit. Ça s'énerve. Ça parle à nouveau et à la fin, ça rigole. Les regards sont très parlants. On sent que les intervenants se connaissent bien et depuis longtemps. Et puis soudain, j'ai eu une illumination. Sur le plateau, les gens ont soit les cheveux gris, soit les cheveux teints, soit plus de cheveux du tout. En fait, la moyenne d'âge des gens qui parlent de l'administation, c'est minimum 55 ans. Ils n'ont rien à dire sur la politisation, les jeunes fonctionnaires? Voilà, sans le son, je l'ai ma conclusion. Il ne faut pas forcément avoir une carte de parti pour monter dans l'administration, quelques décennies de patience suffisent.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire