lundi 7 mai 2012

Que retenir de cette élection en 13 lignes?

Pour un blogueur belge, les leçons de l’élection présidentielle française sont faciles à tirer. Elles tiennent en quelques mots : « Mais quelle audience en France ! » Je me demandais, depuis des années, pourquoi le trafic, même s’il connaissait des pics importants avec quelques effets de buzz belgo-belges ponctuels, ne dépassait jamais les 2000 ou 3000 visiteurs uniques par jour. Alors qu'on a fait cinq ou dix fois plus le 22 avril et le 6 mai. Eh bien, c’est simple : le public belge francophone est terriblement limité. On l’avait oublié, mais en fait, on n’est pas nombreux. Même un journal très sérieux comme Le Soir semble s’étonner de voir son site battre un record historique, avec 1.400.000 visites sur la journée d'hier. Mais c’est normal. On est quatre millions et quelques. Ils sont 60 millions. Pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ? En Belgique francophone, lorsqu’on aime écrire, le marché est limité. Très vite, on stagne. On sature. Alors que là, avec la France, c’est un nouvel horizon qui s’ouvre à nous. Quel vent d’espoir ! Finalement, le 7 mai, si certains quittent la France pour la Belgique, d’autres pourraient faire le chemin inverse...


1 commentaire :

  1. Bienvenue ! Mets-toi à l'aise et fais ici comme chez toi ! :)

    RépondreSupprimer