samedi 12 mai 2012

Le baromètre politique en 13 lignes

Y a un truc qui m’intrigue avec les baromètres politiques. Jamais on ne me demande mon avis. Et vous ? Vous avez déjà été questionnés pour un sondage politique ? A mon avis, c’est toujours les mêmes. Peut-être qu’en fait, ils ne sont qu’une vingtaine. Tous les trois mois, ils se retrouvent dans un endroit secret et là, ils décident. Le reste du temps, ils vont dans les cafés, dans les transports, sur Twitter, ils écoutent les gens. Ils prennent le pouls de l’opinion. Puis ils font une grosse réunion et ils négocient les pourcentages.
- Roger, tu mets combien au PS ?
- Franchement, y a des déçus. Hier je prenais un verre au "Bon Coin" et ça râlait sec.
- Et toi, Gérard, t’as checké pour le FDF en Wallonie ?
- Personne n’en parle au Delhaize de Bastogne. C’est mal barré. Je dirais 2. Par contre, y avait de l'effet Mélenchon à la Poste.
- Bon, NVA, on met combien ? 40 ?
- Non, faut pas exagérer, mais c’est clair que ça monte ! Mets 38 et on augmente la marge d’erreur. Enfin, si tout le monde est d'accord...
- OK? Bon, de toute façon, on a encore 6 baromètres pour se refaire!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire