samedi 19 mai 2012

Faceboorse

C’est pas une blague : Facebook est entré en bourse. J’aurais adoré voir la tête du vieux pensionné américain qui demande des précisions à la séance d’information : "Mais c’est quoi Facebook ?" Et entendre la réponse gênée du Investor relations officer: "Eh bien, c’est une sorte d’immense carnet d’adresse dans lequel personne ne veut laisser son adresse, mais qui vaut des milliards de dollars !". "Est-ce que Facebook existera toujours dans cinq ans ? On ne peut pas le dire avec certitude." Tiens, rien que d’y penser, j’ai envie d’y placer toutes mes économies. Il y a aussi les phrases qui tuent, comme "Facebook est en 2012 ce que Yahoo était en 1998". Ah bon. Et c’est quoi Yahoo ? Allons, ne soyons pas trop pessimistes. C’est vrai que Facebook est une mine d’informations sur les centres d’intérêts de près d’un milliard d’individus. D’après les statistiques, les sujets les plus courus sont "Bon anniversaire !", "Poke" et bien sûr, la page officielle de 13lignes. Et puis, réjouissons-nous, c’est la première fois que des boursicoteurs investissent en masse dans le social. Mais tout de même, la valorisation boursière du réseau de Mark Zuckerberg risque d’être à l’image du nombre d’amis virtuels: tu crois que tu en as des centaines, mais en fait, t’en as que trois ou quatre.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire