jeudi 26 avril 2012

Que faire quand on n'est plus président?

57 ans. Non, franchement, je ne pourrais pas. Une campagne présidentielle à 57 ans. Déjà là, j’ai parfois du mal à me lever le matin. Mais à 57 ans, toutes ces réunions, ces interviews, ce stress. Dormir 4 ou 5 heures par nuit, être en permanence sur le qui-vive, vérifier 36 fois tout ce qu’on dit avant de le dire, ne plus voir sa famille et ses amis, serrer la main de tous ces inconnus. Et puis, les régimes, le thé au miel, les pilules pour tenir. Et surtout, surtout, ne même pas pouvoir regarder le grand débat d’entre deux tours à la télé. Et tout ça pour quoi, hein, je vous le demande ? Pour "peut-être" devenir Président de la République ! C’est même pas sûr ! Faut vraiment avoir rien d’autre à faire dans la vie ! Devenir Président de la République, quelle idée ! Bon, c’est vrai, j’ai bien dû y penser une fois en me rasant. Etre une fois Président de la République dans sa vie, ça doit être une belle expérience, un peu comme faire du saut à l’élastique ou escalader l’Everest. Mais pas pendant cinq ans ! Un ou deux jours, c’est largement suffisant. Tout comme on peut rêver parfois d’être taximan pendant une nuit. A ce propos, si vous prenez un taxi à Paris prochainement et que le chauffeur est très petit, regardez quand même son visage dans le rétroviseur. On sait jamais.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire