jeudi 5 avril 2012

Le suicide des vieux

Je sais que ça va encore choquer certains qui ne saisissent pas toujours bien le ton des 13 lignes, mais je trouve que cette idée de suicide en Grèce pour lutter contre l’austérité, c’est pas si mal finalement ! C’est vrai, au fond, le gros problème du financement public en Europe, personne n’ose le dire, mais ce sont les vieux ! Je veux parler, bien entendu, des très vieux, les plus de 70 ans, qui ne sont plus du tout en âge de travailler et qui n’ont pas su économiser suffisamment pour assurer leur subsistance dans la dernière partie de leur vie. Si tous les pensionnés fauchés commencent à mettre fin à leurs jours spontanément, cela dégage une manne financière intéressante ! Bon évidemment, c’est un peu choquant, dit comme ça, sèchement (c’est le cas de le dire). Mais chacun est libre de disposer de son corps comme il l’entend. Et avouez qu’à un certain âge, si on n’a pas été fichu de mettre un peu d’argent de côté ou d’acquérir son logement, il faut savoir tirer les conclusions qui s’imposent et céder la place aux jeunes ! Enfin, il faut voir… Ce sont des décisions importantes, il faut en parler en famille et ne pas se précipiter. Et surtout en garder quelques-uns, car il viendra bien un jour où on aura besoin de "survivants", pour témoigner de ce qu’était la sécurité sociale autrefois.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire