jeudi 5 avril 2012

Comment se débarrasser des critiques de cinéma

Tous les mercredis matin, il y a un type à la radio qui a vu tous les films de la semaine avant tout le monde. Il écrit quelques mots sur chacun des films et donne son avis. Même s’il a des positions modérées, on arrive toujours entre les lignes à résumer ses critiques en deux options : « C’est génial, allez-y ! » ou « N’y allez pas, c’est un navet ». Le type est un peu obligé d’être catégorique, de façon subliminale. Car si son avis ne permet pas d’aider l’auditeur à prendre une décision, à quoi bon ? Au final, des milliers de gens décident s’ils vont aller voir un film ou pas en fonction d’un seul gars ! Il n’est même pas élu ! C’est le même depuis des décennies. Il a un pouvoir énorme. Des professionnels du cinéma investissent parfois des mois et des millions d’euros dans un film. Et lui, il arrive un matin et il dit : « C’est un navet ». Les gens vont voir les films qu’il recommande et ne peuvent que confirmer son opinion, pour garder la face et éviter toute dissonance cognitive : « C’était génial, la critique était super bonne ! » La seule solution pour sortir de ce cercle vicieux, c’est d’aller voir, désormais, uniquement les films déconseillés, car comment savoir si on n’aime pas les navets sans y avoir goûté soi-même ?

1 commentaire :

  1. Vous écrivez tout ce que je pense au fond de moi.
    J'adore, j'adhère.
    Go on.

    RépondreSupprimer