jeudi 5 avril 2012

Comment imiter François Hollande?

C’est très simple : tout réside dans l’utilisation subtile du « euh » et du « je ». François Hollande utilise le « euh » et « je » très fréquemment, en général trois ou quatre fois par phrase. Mais il prononce ses « euh » a des moments toujours inattendus. Le « euh » sert normalement à montrer une hésitation dans un discours. Or, M. Hollande place toujours ses « euh » a des endroits où il est impossible d’hésiter sur la suite de ce qu’on va dire. Il dit par exemple « Je… euh… veux le dire aux Français… » ou bien, « C’est… euh.. étonnant de la part du candidat.. euh sortant ! » La deuxième règle à suivre pour l’imiter parfaitement, c’est de faire en sorte que chaque syllabe soit prononcée sur une tonalité différente, mais jamais une note de la gamme comme do, ré ou mi, toujours des demi-tons! En prenant bien soin de commencer sur un ton grave, puis en montant légèrement sur quelques syllabes, puis en redescendant, etc. jusqu’à redescendre en bout de phrase sur un ton plus grave, mais quand même un peu plus aigu que le début de la phrase, et en y ajoutant si possible un léger sanglot. Voilà, vous êtes prêt à répéter :« Mais euh… je… euh… le demande aux Français : dans euh… quelle euh.. France, voulons-nous vivre ? »

1 commentaire :