dimanche 22 janvier 2012

Faut-il encore lire les journaux?

A quoi bon s'informer sur ce qui se passe dans le monde? Notre influence sur le cours des choses est pratiquement nulle. D'ailleurs, ceux qui ont un réel pouvoir, les grands patrons, les responsables politiques, ne lisent pas les journaux: on les lit pour eux. Beaucoup de gens passent toute leur vie sans jamais ouvrir un quotidien, et s'en portent très bien. En plus, l'actualité est toujours la même. Moi par exemple, c'est ma 6ème présidentielle française, mon 46ème tremblement de terre, mon 63ème crash d'avion. Que puis-je y changer? Que faire de cette croisière en naufrage, à la une pendant trois jours? Je ne vais quand même pas aller les aider! Surtout qu'au final, il n'y a pas eu plus de victimes que sur les routes chaque mois. Et puis, rien ne change fondamentalement. En Haïti, c'est la même chose depuis 30 ans. Tremblement de terre ou pas. Mais alors à quoi bon s'informer? Pour briller en société? Ou simplement pour passer le temps? Possible! Depuis qu'il y a Lesoir.be, ils ont supprimé le jeu « Solitaire » au bureau. Au fond, je crois que la seule influence est économique: ça fait travailler les journalistes, les éditeurs, parfois les libraires. Donc si vous voulez changer le monde, ne lisez plus les journaux, achetez-les!

3 commentaires :

  1. Celui qui ignore l'Histoire est condamné à la revivre.

    RépondreSupprimer
  2. Synthétisons cette idée dans une forme plus terrible: "l'existence telle qu'elle est, sans signification et sans but, mais revenant sans cesse d'une façon inévitable, sans un dénouement dans le néant : "l'Eternel Retour"." F. Nietzsche.

    RépondreSupprimer
  3. Etre au courant de ce qui se passe dans son monde est essentiel.
    Les journaux ne publient pas ce qui se passe dans MON monde.
    twitter avec quelques mots clés me donne bien plus d'information

    RépondreSupprimer