samedi 10 décembre 2011

« What else? »

Je viens de vivre le "moment Nespresso". Je suis un nouveau client, pas un "early adopter". Il m'a fallu plusieurs années pour être conquis par cette nouvelle technologie qu'est le café. Je me rends dans le temple du marketing contemporain, la boutique Nespresso, pour me procurer les fameuses dosettes. Au moment de passer commande, je m'aperçois qu'il me manque un accessoire essentiel: la petite tasse comme dans la pub à la télé. La vendeuse me montre un set de 2 tasses. Je demande le prix. Elle répond: "Entre 13 et 16 euros". J'entre alors dans le "moment Nespresso". Je m'étonne. Elle me montre un produit unique, pas une gamme. Et me dit "entre 13 et 16 euros". Je suis à la source, dans la boutique Nespresso, devant une vendeuse officielle chevronnée et elle ne peut pas me donner un prix avec précision? J'insiste: "Quand vous dites 'entre 13 et 16', c'est plus proche de 13 ou de 16? Comme ça, juste pour voir...". Elle consulte alors un catalogue et me dit: "En fait, c'est 16 euros". Ah oui, donc c'est beaucoup plus proche de 16... Je ne vais pas les prendre. Au fond, « What else ?», je me demande si ça ne se traduit pas par « Et puis quoi encore? »

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire